Du 30.01 au 03.02.2018 Thaton

Nous partons à 10h de Chiang Mai avec un bus local, nous avons 4h de route pour rejoindre Thaton où nous avons réservé 4 nuits dans un chouette lodge conseillé par nos coachs ;j’ai nomé, les fahrni!

On arrive donc dans ce petit oasis, perdu au milieu de rien, un peu à l’écart du village.

Thaton se situe tout au nord, à côté de la frontière Birmane. Il y a donc très peu de touriste ici et la nature avoisinante est splendide … rizières , petits villages d’ethnie encore préservés. On sent tout de suite qu’ici, enfin on va pourvoir apercevoir un peu de la « vrai » Thaïlande … avec moins de mOnde, une Thaïlande pas encore transformée par l’influence touristique.

On arrive quant même à y retrouver , par un pur hasard une sympathique famille d’Evian avec qui on avait déjà fait connaissance en … nouvelle -Zélande !!!! C’est fou, le monde est petit !! Mais à ce point là ! On a passé un très bon souper ensemble et les enfants se sont bien sûr , éclaté!

Le premier jour on loue, pour la première fois du voyage, des scooters, les enfants sont excités. Moi je suis un peu inquiète, j’en ai jamais fait . Mais comme Rémy me l’avait prédit, en deux minutes tu te sens à l’aise et rassuré (heureusement car j’avais Evan, inquiet, croché à mon dos).

Après avoir visité les temples et autres boudas géants du village, (qui sont splendide et nombreux)…

On part donc à la découverte de cette belle campagne. Durant plus de 5h on longera les crêtes de la frontière Birmane…. en traversant de nombreux village et en finissant par arrivé au pied d’une chute d’eau très belle .

On a passé une superbe journée!

Le lendemain, on part à Mae Salong, un village perché dans les montages, à plus de 2000m d’altitude. La route qui y mène est magnifique, suivant les crêtes, elles gravissent et dévalent les collines verdoyantes. On croise beaucoup de plantation de thé chinoise. Le village lui même a été créer par un groupe de réfugiés chinois et en est encore entièrement peuplé!

C’était très sympa aussi , rien de très spectaculaire mais les points de vue étaient splendides et la petite marche à travers le village étaient très agréable (malgré le fait que Nael veuille de moins en moins marcher;-))

En parlant de marche il va être servi… car sans le savoir aujourd’hui nous partons pour 4 heures de marche! Effectivement, on a prévu de passer la journée avec les Karens qui sont une ethnie tibéto-birman dont 10 % environ vivent en Thaïlande et 90 % en Birmanie.

Notre chauffeur nous dépose au bord de la route, dans un village d’une centaine de familles…. une jeune dame, avec sa fille accroché dans le dos nous attend.

Elle nous fera visiter avec plaisir son village et nous en expliquera le fonctionnement. Ici c’est tellement authentique. Les gens habitent dans des cabanes en bamboo, le plus souvent sur pilotis, les routes sont de terre, les poules, poussins et cochons sont partout!

On arrive chez notre guide du jour, en faisant connaissance avec sa famille on comprend que le papa est guide de trek depuis 20 ans, blessé au pieds lors d’un accident sa fille a reprit le flambeau…grand bien lui a prit car elle été une guide géniale. Elle nous a tout expliqué avec humour et passion. A construit une fronde pour les garçons !

on part donc à travers les champs où y sont cultivés énormément de choses. On passe entre les courges, les ananas, le riz et même par le soja … c’est vraiment très beau!

On passe à travers d’autres villages… les Karens son catholique, protestant ou bouliste. Chaque religion a son village mais ont entre eux une grande cohésion.

Après plus de deux heures de marche et un dernier effort d’escalade pour les petites gemmes, on s’arrête pour le dinner, au sommet d’un petit mont. Jolie surprise, le feu et les grillades sont prêt. Je laisse Evan vous raconter la suite en image.

On a passé une superbe journée, elle a marqué le cap des 6 mois de voyage. Les enfants ont adoré, ils ont marché avec plaisir.

Aujourd’hui on rejoint Chiang Rai, pas de bus mais 4h de pirogue accompagné de quelques arrêts intéressants .

Dans un village très pauvre ou l’on a un peu eu la désagréable impression d être des voyeurs…

Et ensuite pour le contraste, un stop dans un hotspring, source chaude où l’on peut pour 3 francs suisse s’offrir le « luxe  » d’une cabine privative.

Les enfants se font cuire des œufs dans l’eau bouillante …

On arrive en fin d’après-midi, on a encore un petit bout de route (qui se transforme en aventure) pour arriver à notre lieu d’une nuit où une belle surprise nous attend. Suite au prochain épisode 😉

1 réflexion au sujet de “Du 30.01 au 03.02.2018 Thaton”

  1. Magnifique, trop contente que nos conseils vous apportent des beaux souvenirs !!! Vivement votre retour qu’on puisse enfin en parler de vive voix… Profitez un maxxxxxx

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s